Lenine sous verre

Publié le par Léonard Jaillet

(source : Lonely planet)

Sur la place Rouge s'élève le mausolée qui abrite la momie la plus célèbre du monde, celle de Vladimir Ilitch Lenine. Lorsqu'il mourut d'une crise cardiaque le 22 janvier 1924, à l'âge de 53 ans, une longue file d'admirateurs endeuilles attendit des semaines dans le froid pour l'apercevoir une dernière fois. Inspiré par ce spectacle, Staline proposa que le père du communisme soviétique continue de servir la cause en tant que relique sacrée. Ainsi fut prise la décision de conserver sa dépouille pour la postérité, malgré les protestations de sa veuve et le souhait formulé par Lenine d'être enterré près de sa mère à Saint-Petersbourg.

Chargés de stopper la décomposition naturelle du corps, le biochimiste Boris Zbarski et l'anatomiste Vladimit Vorobiov travaillèrent d'arrache-pied dans un laboratoire secret pour mettre au point la solution chimique miracle. Entre-temps, les taches de vieillesse de l'ancien dirigeant furent décolorées, ses lèvres et ses yeux cousus, et son cerveau prélevé et emporté dans un autre laboratoire secret où il allait être disséqué et examiné durant les 40 années suivantes dans l'espoir d'en découvrir le génie caché.

En juillet 1924, les scientifiques trouvèrent la formule parfaite de conservation, un secret d'Etat jalousement gardé Elle fut transmise au fils Zbarski, qui dirigea pendant des décennies le laboratoire d'embaumement du Kremlin et la révéla après la chute du communisme :  le corps est lavé à intervalles de quelques jours et, tous les 18 mois soigneusement examiné et immergé dans un bain de produits chimiques comportant de la paraffine. L'institut est aujourd'hui une entreprise commerciale qui offre l'immortalité pour la modique somme d'un million de dollars.
(...)

Publié dans Le saviez vous

Commenter cet article

marc et dominique fayolle 12/08/2006 12:30

juste te souhaiter un bon anniversaire arrosé raisonnablement à la vodka mongole ! Nous suivons avec plaisir le feuilleton de tes aventures depuis la bretagne.
plein de bises
domi et marco

Tho 10/08/2006 21:28

Ça lénifie, un post pareil ! (ok c'était facile ... )Mais bon, n'essaye pas de noyer le navigateur égaré. On a tous lu tes aventures dans les lacs de vodka les plus grands du monde. Maintenant que la planète entière s'est faite une raison sur ta sobriété légendaire, édifie nous au sujet des alcools mongols !